L’influence du supérieur hiérarchique sur l’absentéisme

Blog sur l'absentéisme KATHLEEN VANGRONSVELT (AMS)

J’ai raconté ce week-end à quelques amies que j’étais en train de mener une étude extrêmement intéressante sur l’absentéisme. Plus précisément sur l’influence du supérieur hiérarchique sur l’absentéisme. Mon enthousiasme n’a pas été réciproque. « Ah oui, le facteur de Bradford et ce genre de chose? C’est ennuyeux! » ou encore « Pff, je trouve toujours cela tellement vague : à quoi peut bien servir un entretien d’absentéisme avec quelqu’un qui se bat contre un cancer? »

Ennuyeux? Vague? Il est grand temps de faire la lumière sur ce sac de nœuds qu’est l’absentéisme. Et de décortiquer un certain nombre de mécanismes sous-jacents.

Que dit la science?

L’absentéisme se définit comme « le fait de ne pas être présent à son travail un jour ouvré » (Johns, 1997). Peu importe qu’il soit volontaire ou involontaire, légitime ou non, blanc, noir ou gris ; de nombreux chercheurs font abstraction de ces considérations. En effet, non seulement la frontière est souvent ténue, mais en outre, en tant que supérieur hiérarchique ou professionnel RH, vous ne le saurez que rarement avec certitude. C’est pourquoi il est important de toujours prêter attention aux deux aspects : l’aspect promotion de la santé et prévention de la maladie (~absence involontaire) et l’aspect motivation et état d’esprit des collaborateurs (~absence volontaire) (Lokke, 2022).

Pour mieux comprendre l’influence que peut avoir un supérieur hiérarchique sur l’absentéisme (tous types confondus), il faut savoir que quatre mécanismes sont susceptibles de jouer un rôle. La présence ou l’absence est influencée par

  1. les exigences (et les ressources) au travail
    L’absence résulte de la perception par le collaborateur qu’il est dépassé par ce qu’on attend de lui. Par exemple : « J’ai tellement de travail que je n’arrête pas d’y penser et que cela m’empêche de dormir ! » (modèle Job Demands Resources).

  2. la satisfaction au travail et l’engagement envers l’organisation
    L’absence résulte d’un faible sentiment de satisfaction et d’engagement de la part du collaborateur. À tel point qu’il ou elle doit prendre ses distances par rapport à la situation pour préserver sa santé mentale. Par exemple : « Nous sommes une fois encore critiqués dans la presse. J’ai honte de mon travail ! » (modèle Withdrawal)

  3. la réaction attendue à la présence ou à l’absence.
    L’absence résulte de la considération selon laquelle ne pas aller travailler sera plus bénéfique que d’aller travailler. Par exemple : « Je vais plutôt aider mon amie à déménager ; de toute façon, je n’ai que des réunions ennuyeuses aujourd’hui ». (modèle Expectancy)

  4. les relations sociales au travail.
    L’absence résulte du comportement observé chez les autres (par exemple : « ici, tout le monde le fait, alors pourquoi est-ce que je m’en priverais ? »), ou de la relation avec eux (par exemple : « de toute façon, que je sois là ou pas, personne ne le remarque ») (modèle Social dynamics)
Qu'est-ce que cela signifie en pratique?

D’abord et avant tout qu’une politique d’absentéisme dans une organisation doit toujours reposer sur deux piliers : la promotion de la santé et la prévention de la maladie d’une part, et la motivation des collaborateurs d’autre part.

Ensuite, que cela vaut la peine d’examiner de plus près le contexte de travail de l’équipe : est-il possible de réduire les exigences du travail ? D’alléger la charge de travail ? De mieux répartir le travail ? De définir plus clairement les responsabilités ?

Que cela vaut aussi la peine de former les responsables à la prévention et à la gestion de l’absentéisme. Par exemple en les sensibilisant à l’importance de leur propre comportement en matière de santé (pour montrer l’exemple), ou en leur apprenant à prôner l’état d’esprit souhaité en matière d’absentéisme (par exemple, un état d’esprit axé sur la santé : ne pas travailler quand on est malade, d’accord, travailler quand on est malade, pas d’accord). Ou en les formant à fournir un soutien social ou à susciter l’attitude adéquate parmi leurs collaborateurs.

Conclusion :

Ennuyeux ? Absolument pas ! Vague dans la façon dont je le traduis en pratique ? Un peu, c’est vrai. Mais la littérature sur l’efficacité des interventions pour contrer l’absentéisme en est encore à ses balbutiements (Lokke, 2022). Heureusement, les choses évoluent progressivement. Notamment grâce aux organisations qui comprennent l’importance de fonder les interventions en matière d’absentéisme sur des connaissances scientifiques. Comme par exemple Mensura, Bpost et B-Tonic (une filiale de Baloise Insurance), avec qui Eva Geluk et moi-même étudions la question de savoir « Qu’est-ce qui fait qu’une intervention en matière d’absentéisme fonctionne ? »

Références

  • Johns, G. (1997). Contemporary research on absence from work: Correlates, causes and consequences. International Review of Industrial and Organizational Psychology, 12, 115–173.
  • Løkke, A.-K. (2022), « Leadership and its influence on employee absenteeism: a qualitative review », Management Decision, Vol. ahead-of-print No. ahead-of-print. https://doi.org/10.1108/MD-05-2021-0693
Delen:

Autres articles

Les bienfaits du soleil sur le corps
Cela fait des millénaires que les sociétés spéculent sur le pouvoir du soleil. Hippocrate, le père de la médecine moderne, préconisait déjà les bains...
10 herbes, épices et condiments aux super pouvoirs et leur effet sur votre santé
Nous utilisons tous les jours des herbes, des épices et des condiments dans toutes sortes de préparations. Ils donnent de la couleur et de...
Sept conseils pour affronter des nuits torrides (dont on se passerait volontiers)
L’arrivée de l’été s’accompagne immanquablement de températures tropicales. Voici sept conseils pour éviter de souffrir de la chaleur pendant votre sommeil. 1. Mettez vos...
L'influence du supérieur hiérarchique sur l'absentéisme
Blog sur l’absentéisme KATHLEEN VANGRONSVELT (AMS) J’ai raconté ce week-end à quelques amies que j’étais en train de mener une étude extrêmement intéressante sur...
L'affrontement entre les férus du bureau et les casaniers
Une façon de sortir du paradoxe du travail hybride Le travail hybride va se poursuivre et c’est une bonne nouvelle, à la fois pour...
Bien-être et durabilité vont de pair.
B-Tonic aide les entreprises à mettre en œuvre les ODD (Objectifs de Développement Durable) des Nations unies d’ici 2030 et à déployer une politique...
Le bon état d’esprit fait la différence entre la réussite et l’échec
Maintenant que nous sortons peu à peu de la pandémie, il est important de réfléchir aux leçons de vie à tirer de cette période...
Avec le printemps revient l'envie…
… de manger sainement et de bouger plus. Nous vous mettons sur la bonne voie grâce à notre magazine Manger Sainement et Bouger. Ce...
Jamais le bien-être n'a été aussi important pour le travailleur belge
Une étude réalisée à la demande de B-Tonic révèle que la pandémie a considérablement accru l’attention que les travailleurs et les entreprises portent au...
L'idéal pour tester ses propres limites c'est de relever un challenge
La manière idéale de se mettre au défi et de se stimuler physiquement et mentalement est de relever un challenge. Il est plus motivant et tout simplement plus amusant d'avoir un point final clair à l'horizon. Tout comme Joris Smeulders, membre du Comité exécutif et directeur général de Baloise Assurances. L'année dernière, il s'est entraîné pour le RocDuMaroc, une course d'endurance extrême en VTT dans les montagnes de l'Atlas. Ward Vande Capelle d'Energy Lab l'a soutenu.
8 règles d’or pour mieux dormir
Lorsque l’on sait que l’on passe environ un tiers de notre vie à dormir, mieux vaut mettre ce temps correctement à profit. Le sommeil n’agit pas uniquement sur votre niveau d’énergie, d’ailleurs. Votre humeur, votre dynamisme et votre santé physique peuvent eux aussi fortement se dégrader si vous veillez la nuit.
Le bon état d’esprit fait la différence entre la réussite et l’échec
Maintenant que nous sortons peu à peu de la pandémie, il est important de réfléchir aux leçons de vie à tirer de cette période de profonds changements et à la manière dont nous voulons organiser notre vie et notre travail post-Covid.
Conseils contre le "Blue Monday" ou la déprime hivernale
Que ce soit à cause du Blue Monday ou jour le plus déprimant de l’année ou des sombres mois d’hiver, de nombreuses personnes souffrent...
Le bien-être est indissociable de la durabilité
Le bien-être occupe une place de plus en plus importante dans les agendas, et c’est une bonne chose. B-Tonic, filiale de Baloise Insurance, met...
Prendre des bonnes résolutions: 4 (mauvaises) habitudes à abandonner
Nous sommes maintenant à la fin de l’année 2021. Peut-être avez-vous pris de bonnes résolutions pour la nouvelle année. Cette fois, nous ne vous...
Quatre Belges sur dix font bonne figure au travail pour cacher leur stress et leur anxiété
Rapport des tendances en matière de bien-être sur le lieu de travail par B-Tonic et Herman Konings: 56 % des personnes interrogées affirment que leur...
“Le leadership n’est pas un titre, c’est un état d’esprit”
Avec son programme d’auto-leadership fondé sur la science, B-Tonic, filiale de Baloise Insurance, investit dans des collaborateurs qui veulent être maîtres de leur job,...
Du bien-être avec une bonne dose de science
La mission de B-Tonic, filiale de Baloise Insurance, est aussi claire que noble: faire en sorte que les gens se sentent bien au travail....
Travailler d'arrache-pied et se sentir bien
La santé représente un facteur crucial de votre bonheur au travail. Quand vous êtes bien dans votre peau et dans votre corps, vous êtes...
Pas le temps pour du me-time ? Si vous suivez ces conseils, vous en trouverez !
Une personne sur trois entre 18 et 64 ans éprouve des difficultés à concilier vie professionnelle et vie privée, ce qui génère du stress...
Wellbeing works publie son premier livre blanc sur le monde du travail post-Covid.
Téléchargez le maintenant ! Wellbeing works publie son premier livre blanc sur le monde du travail post-Covid. En collaboration avec notre partenaire Antwerp Management...
La nouvelle façon de penser le travail hybride
La nouvelle façon de penser le travail hybride Comment les employeurs et les travailleurs regardent-ils le monde du travail après la crise du coronavirus?...
Pourquoi ce programme sur leadership?
Vous dirigez une entreprise au quotidien, vous créez des solutions virtuelles afin de rester connecté(e) avec le monde professionnel extérieur, vous surfez sur la...
5 conseils pour adopter un état d’esprit positif
“Le bonheur commence par soi-même.” Un dicton que l’on entend beaucoup et qui ne manque pas de sagesse. Le bonheur est souvent déterminé par...
équilibre travail-vie privée
Le mois de septembre, qui marque chaque année le lancement d’une nouvelle année scolaire et de travail, est le moment tout désigné pour mettre...
Une réintégration réussi
Garder des contacts, donner du contrôle et impliquer les collègues. Ce sont les 3 « C » d’un parcours de réintégration réussi selon notre invité expert...
Comment prévenir le burn-out dans votre équipe ?
Le burn-out, c'est quoi exactement ? Et comment savoir si vous-même ou quelqu'un de votre équipe êtes à risque ? En détectant à temps les signes avant-coureurs du stress, vous pourrez intervenir avant qu'il ne fasse une victime.
Résilience : prévenez le stress et le burn-out (chronique)
Comment se fait-il que tel collègue reste zen face à une charge de travail élevée alors que tel autre disjoncte dès qu'on l'invite à une réunion de dernière minute ? La réponse tient en deux mots : résilience mentale.
Ergonomie de base pour le télétravailleur
Outre une activité physique régulière, un poste de travail ergonomique est essentiel pour votre corps !
Conseils d'activité physique pour une équipe énergique
La position assise est le nouveau tabagisme. Et on y passe beaucoup trop de temps. Selon l'Enquête de santé 2018, les Belges passent jusqu'à six heures pas jour en position assise*. Et le coronavirus n'a rien fait pour arranger la situation**.
Les pauses sont bonnes pour le cerveau
Vous avalez toujours votre sandwich à votre bureau pour éviter de prendre du retard dans votre travail ? Détendez-vous ! Dorénavant, vous pouvez prendre le temps de déjeuner à l'aise.
Vous avez une question?

Vous avez une question ou quelque chose n’est pas clair ? Vous ne savez pas comment réaliser un exercice spécifique ? Vous avez besoin de motivation ? Ou juste envie de parler avec nous ? Vous pouvez le faire au moyen du formulaire de contact ci-dessous !

Formulaire de contact
Je veux en savoir plus sur: